Retour sur la 10e Université des Maires du Val d’Oise

A Ermont, de très nombreux visiteurs et partenaires des collectivités locales ont participé à cette 10e édition de l’Université le jeudi 31 mai 2018.

Lieu de rencontre entre les décideurs publics et les entreprises locales, cette 10 e édition a connu un vif succès. Les partenaires des collectivités locales ont offert des réponses concrètes aux problématiques des communes soucieuses d’investir dans des produits ciblés et innovants.
Autre temps fort de la journée, les deux tables rondes ont été saluées tant par la qualité des intervenants que par les échanges fructueux avec les nombreux élus présents dans la salle, soulignant leurs inquiétudes et leurs requêtes.

La première table ronde centrée sur les finances locales et animée par Jean-Paul JEANDON, Maire de Cergy, avait pour objectif de débattre des marges de manœuvre pour les élus suite à la réforme annoncée par le gouvernement. Successivement, Francis DELATTRE, maire honoraire de Franconville et ancien parlementaire et Patrice ROBIN, Maire de Villaines-sur-Oise et Président de la Communauté de communes de Carnelle Pays de France, ont exposé les difficultés des collectivités face à la baisse constante des dotations et leur crainte de voir disparaitre l’autonomie des communes. Alain RICHARD, Sénateur du Val d’Oise, chargé par l’exécutif d’une mission sur la refonte de la fiscalité locale, a notamment présenté les pistes de réflexion afin de compenser la disparition de la taxe d’habitation.
Camille PICARD, Directrice territoriale pour le Val d’Oise, représentant la Caisse des Dépôts et Consignation, a quant à elle dévoilé le projet de « La Banque des Territoires » dont la spécificité est de pouvoir intervenir auprès des collectivités sur le temps long, avec des taux à long terme, au-delà de trente ans, très compétitifs.

La loi ELAN (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) était au cœur de la deuxième table ronde animée par Hugues PORTELLI, Maire d’Ermont et ancien sénateur du Val d’Oise). Christophe AGOSTINI, avocat en Urbanisme et Maitre de conférence à l’université de Cergy, Arnaud BAZIN, Sénateur du Val d’Oise et Antoine SAVIGNAT, récemment élu député de la 1ère circonscription de notre département, ont tour à tour détaillé les dispositions du projet de loi débattu en ce moment même à l’Assemblée nationale. L’occasion pour les maires d’évoquer leurs craintes en matière d’urbanisme et de dessaisissements de certaines de leurs compétences. Najoua BENFELLA, Directrice adjointe auprès du responsable financements après de la Caisse des Dépôts et Consignation, a rappelé les dispositifs d’aides aux communes et notamment le plan «action cœur de ville» en vue de la revitalisation des centres-villes.
Les prises de paroles de Marie-Christine CAVECCHI, Présidente du Conseil départemental et de Jean-Yves LATOURNERIE, Préfet du Val d’Oise, sont venues clôturer cette après-midi de rencontres marquées par la forte implication de l’ensemble des acteurs publics et privés alliant compétences et savoir-faire au service du développement de nos territoires.