Une élection chasse l’autre

La loi sur le non cumul des mandats a comme partout en France contraint les nouveaux Députés (juin 2017) et Sénateurs (septembre 2017) à faire un choix entre leurs mandats. En effet, il n’est plus possible d’être maire et parlementaire. Même s’il est sans doute dommage de se couper de l’expérience d’un maire pour voter les lois et pour en voir ensuite la mise en œuvre concrète sur le terrain, dura lex sed lex ! Ce principe du non cumul a eu également pour effets  le rajeunissement de la moyenne d’âge des maires du Val d’Oise et la féminisation des mandats au sein des exécutifs.

Coté députés, Nicolas Maccioni avait succédé à François Pupponi (réélu Député) à la tête du Conseil municipal de Sarcelles il y a quelques semaines, suivi par Sébastien Poniatowski devenant Maire de L’Isle-Adam succédant à son père Axel, lequel avait annoncé vouloir quitter la vie politique et donc ses mandats de Maire et de Président départemental des Républicains.

Coté sénateurs, Marie-Christine Cavecchi devient la première femme Présidente du Conseil départemental du Val d’Oise en remplacement d’Arnaud Bazin élu Sénateur. Ce dernier avait fait le choix de rester Conseiller départemental et d’abandonner son mandat à Persan donc la présidence de l’intercommunalité. C’est Catherine Borgne, Maire de Noisy-sur-Oise, qui lui succède à la présidence de la communauté de commune du Haut Val d’Oise devenant elle aussi la première Présidente d’un intercommunalité dans le département.

Julien Bachard succède à Jacqueline Eustache Brinio (vice-présidente de l’Union des Maires du Val d’Oise devenue Sénatrice), au poste de Maire de Saint-Gratien, tandis qu’à Saint Leu-la-Forêt Sandra Billet succède à Sébastien Meurant (Vice-président de l’Union des Maires du Val d’Oise devenu Sénateur) au poste de maire. Laurent Linquette à Saint-Ouen L’Aumône a lui, succédé à Alain Richard (2ème Vice-président de l’Union des Maires du Val d’Oise, réelu Sénateur) en fin de semaine dernière.

Nathalie Groux (maire de Beaumont et secrétaire générale adjointe de l’Union des maires) fait son entrée au Conseil régional suite à la démission de Jacqueline Eustache Brinio.

Soulignons enfin, l’élection à la présidence de la Boucle nord de Seine de Georges Mothron, Maire d’Argenteuil suite à la démission du président sortant.

L’Union des Maires du Val d’Oise a revu ses statuts pour permettre à tous les anciens maires de rester membre sans voix consultative, et aux parlementaires d’être membre de droit pour permettre la confrontation et l’échange d’idées entre maires et parlementaires.

Enfin, l’Union des Maires félicite les heureux élus et leur confirme qu’elle se tient à leur pleine et entière disposition.

Retrouvez plus d’informations dans les articles de journaux suivants :

Partager ce contenu sur...