Communiqué concernant les marchés

Publié le 27 mars 2020

Suite à l’annonce par le Premier Ministre de la fermeture des marchés couverts et de plein vent, le président Daniel Fargeot s’est entretenu de ce dossier en attirant l’attention du Préfet du Val d’Oise sur les tensions qui pourraient advenir en terme d’alimentation et de catastrophes économiques pour les commerçants, dès mardi 24 mars au soir lors de la conférence téléphonique de crise.

Le président de l’Union des maires du val d’Oise et ses collègues maires sont bien évidement pleinement conscients de la situation difficile, et qui pourrait s’avérer dramatique très rapidement pour les commerces de bouche si la décision prise par le Gouvernement n’était pas plus flexible.

Les maires tiennent à réaffirmer avec force, qu’ils sont aux côtés de leurs commerçants et veulent maintenir l’approvisionnement alimentaires au plus proche de leurs administrés. Ils essayent d’accompagner les commerçants au mieux pour leur permettre de maintenir leur activité en veillant à la mise en œuvre des gestes barrières et des consignes sanitaires sur les marchés, et en travaillant de concert avec les commerçants. Certaines communes ont d’ores et déjà regroupé sur leur site internet la liste des commerçants qui travaillent et ceux qui peuvent prendre des commandes pour les porter à domicile.

L’action de concertation entamée par l’Union des maires dès mardi soir, avec les représentants des chambres consulaires et de la préfecture se poursuit afin d’accompagner au mieux les commerçants et les producteurs agricoles pour leur permettre de poursuivre leur activité dans les meilleures conditions possibles.

De nombreux maires ont ainsi sollicité une dérogation très argumentée, afin de pouvoir maintenir l’ouverture de leur marché. Toutes les demandes n’ont pas encore reçu de réponse. Certains marchés dans le Vexin sont maintenus ainsi que dans le pays de France. Pour ce qui est des communes moyennes et plus grandes, une analyse plus poussée est en cours, par les services du Préfet, afin de ne pas pénaliser tout à la fois les populations et les commerçants.

De nouvelles réunions sont programmées vendredi 27 ou l’Union des maires refera valoir ses arguments pour le maintien étant rappelé que c’est le Préfet qui en dernier lieu tranchera.

Contact : Philippe TISSIER Directeur 06.75.37.10.51 philippe.tissier@uniondesmairesduvaldoise.fr